Report du procès des deux filles accusées d’homosexualité

Le juge du tribunal de première instance de Marrakech a décidé, lors d’une brève séance, de reporter le procès des deux jeunes filles accusées d’homosexualité. Il a ainsi décidé de les convoquer le 25 novembre prochain afin d’accorder à l’avocat la possibilité de préparer sa défense, assure dans une déclaration à l’AFP Omar Arbibe, le représentant local de l’AMDH.

Rappelons que les jeunes Sanaa (16 ans) et Hajar (17 ans) ont été surprises en train d’échanger des baisers et filmées par un proche de la famille qui les a dénoncées.

Sanaa et Hajar sont poursuivies en vertu de l’article 489 du code pénal qui incrimine toute relation sexuelle contre-nature. Elles risquent une peine allant de six mois à trois ans de prison. Rappelons qu’elles sont actuellement en liberté conditionnelle.

Notons que c’est la première fois dans l’histoire du Maroc que des filles sont poursuivies pour homosexualité, puisque, jusqu’à présent, ce sont des hommes qui étaient condamnés.

M.D.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page