Report du procès en appel de Taoufik Bouachrine

La Chambre criminelle de la Cour d’appel de Casablanca a reporté, mardi, au 21 mai courant, l’examen de l’affaire du journaliste Taoufik Bouachrine.

L’audience de ce mardi a connu un débat électrique entre l’avocat Mohammed Ziane, membre du comité de défense de Bouachrine, et le représentant du ministère public, et ce, à propos du rapport onusien sur l’affaire du directeur d’Akhbar Al Yaoum.

Rappelons que la Cour d’appel de Casablanca avait condamné Bouachrine à 12 ans de prison ferme, assortis d’une amende de 200.000 dirhams. Ce dernier a décidé de faire appel du jugement.

Taoufik Bouachrine était poursuivi pour plusieurs graves chefs d’accusation, dont: traite d’êtres humains, abus de faiblesse, viol ou encore harcèlement sexuel. Les actes qui lui sont reprochés auraient été commis à l’encontre de plusieurs plaignantes.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Procès d’Imlil: le verdict en appel tombera incessamment

En juillet dernier, les 24 individus poursuivis dans cette affaire ont été condamnés en première instance à des peines allant de cinq ans de prison ferme à la peine capitale.