Report du procès en appel de Taoufik Bouachrine

La Chambre criminelle de la Cour d’appel de Casablanca a reporté, mardi, au 21 mai courant, l’examen de l’affaire du journaliste Taoufik Bouachrine.

L’audience de ce mardi a connu un débat électrique entre l’avocat Mohammed Ziane, membre du comité de défense de Bouachrine, et le représentant du ministère public, et ce, à propos du rapport onusien sur l’affaire du directeur d’Akhbar Al Yaoum.

Rappelons que la Cour d’appel de Casablanca avait condamné Bouachrine à 12 ans de prison ferme, assortis d’une amende de 200.000 dirhams. Ce dernier a décidé de faire appel du jugement.

Taoufik Bouachrine était poursuivi pour plusieurs graves chefs d’accusation, dont: traite d’êtres humains, abus de faiblesse, viol ou encore harcèlement sexuel. Les actes qui lui sont reprochés auraient été commis à l’encontre de plusieurs plaignantes.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page