Réouverture des mosquées au Maroc: des règles strictes instaurées

Après plusieurs mois de fermeture à cause du Covid-19, les mosquées rouvriront leurs portes au Maroc à partir du 15 juillet. L’annonce a été faite mardi dernier par le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

À cet effet, un protocole sanitaire a été mis en place par la Direction des mosquées, relevant du département d’Ahmed Taoufiq. Intitulé « protocole de réouverture des mosquées », ce document, dont Le Site Info détient copie, définit les mesures sanitaires à respecter à l’intérieur comme à l’extérieur de ces lieux de culte.

Ainsi, les rassemblements dans les mosquées avant et après les prières ainsi que les poignées de main et la congestion notamment à la sortie sont à éviter. Des passages latéraux seront prévus à cet effet pour permettre aux fidèles de quitter la salle de prière en toute fluidité.

Les fidèles sont également invités à porter les masques de protection et à se désinfecter les mains avec du gel hydroalcoolique, mis à leur disposition à l’entrée de la mosquée. Chaque fidèle devra également utiliser son propre tapis de prière.

Aussi, une distance physique d’au moins 1,5 m entre les personnes est exigée (voir schéma ci-dessous), toujours selon ce protocole, qui insiste sur la nécessité d’aérer les lieux de prière. Par ailleurs, l’utilisation de la climatisation est à bannir.

Notons également qu’une personne sera chargée de mesurer la température des fidèles à l’entrée de la mosquée, alors que les dépendances sanitaires des mosquées resteront fermées.

L’échange de tout type d’accessoire est prohibé (les chapelets de prière « Tasbih » ou encore les pierres pour ablutions sèches « Tayammoum », à titre d’exemple).

Rappelons que les mosquées resteront toutefois fermées pour la prière du vendredi jusqu’à l’annonce, ultérieurement, de la date de la réouverture pour accomplir cette prière, avait précisé le ministère de tutelle.

M.S.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: baisse du flux des IDE à fin juin 2020

Le flux net des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc s'établi à près de 8,34 milliards de dirhams (MMDH) à fin juin 2020, en baisse de 7,2% par rapport à la même période un an auparavant.