Région de Rabat: où pouvez-vous vacciner vos enfants ?

Un total de 387.637 élèves âgés entre 12 et 17 ans sont concernés par l’opération de vaccination contre la Covid-19 au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra, a indiqué le directeur de l’Académie régionale de l’Education et de la Formation (AREF), Mohamed Aderdour.

Cette opération se déroulera dans 57 vaccinodromes qui ont été déployés à travers la région, a fait savoir Aderdour, invité, jeudi, à la radio d’information en continue de l’Agence marocaine de presse (MAP), RIM-Radio.

Ainsi, 9 centres ont été aménagés à la province de Kénitra, 10 à Sidi Kacem, 10 à Sidi Slimane, 7 à Khémisset, 8 à Salé, 8 à Rabat et 5 à la préfecture de Skhirate-Témara, a-t-il dit, notant que des centres vont administrer le vaccin « Sinopharm », alors que d’autres utiliseront le vaccin « Pfizer ».

Le directeur de l’AREF a, également, fait état de 1.292 établissements scolaires ciblés dans la région et de 2.155 cadres pédagogiques mobilisés pour cette opération, soulignant qu’en guise de facilités, toutes les écoles sont ouvertes à la vaccination.

Après avoir relevé que le Maroc est l’un des rares pays à avoir commencé à vacciner cette tranche d’âge, le responsable a expliqué que « la tranche d’âge concernée est celle des 12-17 ans, mais un étudiant âgé de 11 ans et neuf mois peut en bénéficier ».

La campagne de communication a donné ses fruits, a-t-il déclaré, expliquant que les parents peuvent vacciner leurs enfants n’importe où, car la plateforme « Massar » et ses bases de données sont disponibles au niveau national pour faciliter le processus de vaccination, même pendant les vacances.

Aderdour a, en outre, démenti le caractère obligatoire de cette opération, soulignant toutefois que la vaccination demeure nécessaire pour les citoyens en général et pour cette catégorie en particulier, compte tenu du danger que représente pour eux le variant Delta. Toutes les facilités sont présentées aux parents et « rien n’est fait sans leur accord écrit qui enregistré à leur présence dans les centres de vaccination, qui sont ouverts même le samedi ».

En ce qui concerne la vaccination pour la catégorie des 18 ans et plus, qui a été lancée pendant les vacances d’été, Aderdour a évoqué ses bons résultats au vu de la demande des étudiants, notant que la vaccination de cette catégorie est toujours en cours dans les centres de santé.

La Commission interministérielle, présidée par le chef du gouvernement, avait décidé l’organisation, à partir du 31 août, d’une vaste opération de vaccination anti-Covid 19 au profit des élèves de la tranche d’âge 12-17 ans, « afin de garantir des conditions sûres pour le démarrage de l’année scolaire avec l’impact qui en découle en termes de qualité d’apprentissage ».

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page