Région de Marrakech: Amzazi inaugure des établissements scolaires

Le ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. Said Amzazi, a procédé, dimanche à la province de Chichaoua, à l’inauguration d’établissements scolaires réalisés dans le cadre des efforts menés en vue de renforcement de la qualité de l’offre pédagogique.

A la commune de Rehala, le ministre, accompagné notamment du gouverneur de la province, M. Bouabid El Guerab, du directeur de l’Académie Régionale de l’Education et de la Formation (AREF) Marrakech- Safi, M. Moulay Ahmed Karimi, et d’autres personnalités, a inauguré une école communautaire, réalisée grâce à un investissement de l’ordre de 11,3 millions de dirhams.

Cet établissement scolaire, dont les travaux de construction ont duré 16 mois, comprend 7 salles de classe dédiées à l’enseignement général, une salle multimédia, des dépendances administratives, une salle des professeurs et un terrain de sport entre autres.

Ainsi, des explications ont été fournies au ministre et à la délégation l’accompagnant concernant cette école communautaire qui se fixe pour missions la promotion de la scolarisation, la lutte contre la déperdition scolaire chez les filles en milieu rural, la suppression progressives des salles de classe abritant plusieurs niveaux scolaires, et la garantie d’une offre scolaire de qualité.

Cette école, à laquelle sont inscrits quelque 151 élèves au titre de l’année scolaire 2020-2021 encadrés par 8 professeurs outre un enseignant de la langue amazighe, a pour objectifs d’assurer un enseignement au profit des apprenants à même de leur permettre une meilleure insertion sociale, à travers une vie scolaire et des activités à même de contribuer à l’édification de leurs personnalités et au renforcement de leurs capacités.

Cet établissement scolaire devra aussi créer une dynamique au niveau de la commune, via l’espace approprié qu’il offre pour l’organisation d’activités culturelles.

Des explications ont été également présentées à M. Amzazi concernant le projet de l’école communautaire de Sidi Mokhtar, d’un montant total de 12.4 millions de dirhams et dont l’état d’avancement des travaux a atteint 95%.

Par la même occasion, le ministre a pris connaissance de projets portant sur la construction prochaine de deux autres écoles communautaires, à savoir celle de Guemassa, d’un coût de 9,6 millions de dirhams et de l’école communautaire de Lalla Aziza qui verra le jour dans le cadre du programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural, pour une enveloppe budgétaire estimée à 6,8 millions de dirhams.

A la commune d’Ahdil, M. Amzazi a inauguré le pavillon externe du Lycée collégial d’Ahdil, abritant des salles de classe et des dépendances administratives, avant de suivre des explications concernant cet établissement scolaire qui comprend 6 salles de classe dédiées à l’enseignement général, 2 salles de classe pour les matières scientifiques, 2 autres salles pour l’enseignement spécial, une bibliothèque, des dépendances administratives, outre trois terrains de sport, alors qu’un internat est en cours de construction.

D’un coût global de 8,1 millions de dirhams, cet établissement scolaire, d’une capacité maximale de 500 élèves, s’assigne pour objectifs l’encouragement de la scolarisation, la lutte contre la déperdition scolaires chez la fille rurale, et l’atténuation de la pression sur le lycée collégial Zerktouni au niveau de la municipalité de Chichaoua.

Par la même occasion, le ministre a pris connaissance des projets réalisés ou en cours de réalisation au titre de l’année 2020-2021, et leur répartition sur l’ensemble du territoire de la province de Chichaoua, notamment les écoles communautaires, les internats, les lycées qualifiants, les lycées collégiaux, les écoles primaires et les Dour Talib et Taliba (Maisons de l’Etudiant et de l’Etudiante).

Ainsi, un aperçu a été donné à M. Amzazi sur certains projets éducatifs importants destinés à promouvoir la scolarisation, à l’instar du lycée qualifiant de Mzouda réalisé grâce à un investissement de 8.8 millions de dirhams, ou encore de projets réalisés dans le cadre du programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural, entre autres, la construction d’un internat au lycée collégial Mohammed V à la commune de Bouaboud, l’extension de Dar Taliba (Maison de l’Etudiante) au lycée collégial de Timezgadiouine, ou encore d’un Internat au lycée qualifiant Ibn Al Haîtam à Imintanout.

Lors de ces visites, M. Amzazi s’est également arrêté sur le bon déroulement des cours, ainsi que sur le respect scrupuleux des mesures préventives et du protocole sanitaire mis en place pour enrayer la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus au sein de l’école communautaire de Rahala et du lycée collégial d’Ahdil.

Au terme de ce déplacement à la province de Chichaoua, le ministre s’est rendu au site devant abriter, ultérieurement, un noyau universitaire.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, M. Amzazi a mis en avant la qualité de ces établissements destinés à offrir aux élèves toutes les conditions nécessaires à la formation et à l’apprentissage, à même de leur permettre d’obtenir des résultats positifs, notant que ces réalisations se veulent le couronnement d’un travail sérieux et d’efforts inlassables pour l’élargissement de l’offre scolaire.

Dans le cadre de ce renforcement de l’offre scolaire, il a relevé qu’il sera procédé à la réalisation d’une série de projets, dont des internats et d’autres établissements scolaires au niveau d’autres zones, rappelant l’importance de ce genre d’initiative et son impact en milieu rural.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Marrakech: les prix ont augmenté en octobre

L’Indice des prix à la consommation (IPC) dans la ville de Marrakech a connu au cours du mois d’octobre 2020, une hausse de 0,5% par rapport au mois précédent, en passant de 103,2 à 103,7.