Région Casablanca-Settat: le RNI en tête

Onze partis politiques se partagent les 12 sièges réservés à la circonscription électorale législative régionale, selon des données fournies jeudi matin par la Wilaya de Casablanca-Settat.

Les résultats provisoires annoncés après dépouillement d’environ 72 pc des bulletins de vote indiquent que le Rassemblement national des indépendants (RNI) a remporté 2 sièges et arrive en tête des résultats.

Le Parti de l’Istiqlal (PI), le Parti authenticité et modernité (PAM), l’Union socialiste des forces populaires (USFP), l’Union constitutionnelle (UC), le Parti de la justice et du développement (PJD), le Parti du progrès et du socialisme (PPS), le Mouvement populaire (MP), le Parti socialiste unifié (PSU), l’Alliance de la fédération de gauche et le Front des forces démocratiques (FFD) ont remporté un siège chacun.

Le nombre total des sièges à pourvoir s’élève à 69, dont 57 sièges réservés à la circonscription législative locale et 12 sièges à la circonscription législative régionale.

Casablanca, qui compte 16 arrondissements ventilés sur 8 préfectures, est en tête des villes du Royaume en termes de bureaux de vote, de circonscriptions électorales et de nombre d’électeurs et de candidats.

La région de Casablanca-Settat dispose de 12 sièges au titre des élections législatives régionales, alors que le nombre de sièges du conseil de la région est de 75, dont 29 réservés aux femmes.

24 listes électorales représentant différentes formations politiques sont en lice pour remporter ces sièges. Les bureaux de vote au niveau de la région sont au nombre de 6.888, dont 702 bureaux centralisateurs.

S.L. (avec MAP)


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page