Regardez ce que pensent ces Algériens de Abdelkader Messahel (VIDEO)

Les derniers propos scandaleux du ministre algérien des Affaires étrangères ont été condamnés au Maroc. Mais aussi au delà de nos frontières. Même les journalistes algériens expriment leur honte d’avoir Messahel comme dirigeant.

« Le chef de la diplomatie algérienne a littéralement explosé de haine », indique le présentateur de cette émission algérienne. « Il s’est laissé aller à des déclarations gravissimes sur notre voisin », ajoute-t-il.

Après avoir visionné un extrait des déclarations de Messahel, le commentateur lance que « la haine qu’attise le régime algérien contre nos frères se retourne contre ces initiateurs! » « Les réseaux sociaux algériens et les opposants les plus engagés ont très vigoureusement condamné cette odieuse, ignoble sortie de ce monsieur. J’ai honte d’appartenir à ces gens là. Nous ne laisserons personne nous séparer de nos frères ».

Un intervenant ajoute: « Le Maroc a installé une des plus grandes centrales solaires… Ils ont des problèmes aussi, mais nous n’allons pas nous mêler de leurs problèmes…le discours de Messahel est un langage de rue. Je rassure le peuple marocain du soutien du peuple et de la jeunesse algérienne…nous pouvons instaurer des synergies…Aujourd’hui le Maroc est un pays frère et ami. Si ce peuple a besoin de mon sang et de ma vie, je suis là. Je laisse la mafia et les voyous utiliser leur langage ».

L’autre analyste a également dit du bien du Maroc. Il a expliqué qu’il aime « se reposer au Maroc » lorsqu’il vient en vacances. Ils ont également comparé la Royal Air Maroc à la compagnie algérienne, chiffres à l’appui. « Les chefs d’entreprises sont à côté de la plaque. Ils applaudissent ceux qui vont les nourrir. L’Algérie est le dernier pays où il faut faire du business ».

Au final, à voir les réactions des Algériens, les propos du ministre voyou vont peut-être rapprocher les deux peuples.

H.B.

https://www.youtube.com/watch?v=ua7JR5xtlS0

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19: nouveaux cas, guérisons, morts…les derniers chiffres du ministère

Voici les principaux points de la déclaration donnée, vendredi, par le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère de la Santé, Mouad Mrabet, sur la situation épidémiologique du coronavirus au Maroc en 24H.