Recrudescence des cas de covid-19 au Maroc: voici les symptômes du variant Omicron BA.5

Tayeb Himdi a prévu une hausse des cas de covid-19, des cas critiques et des décès pendant la période de l’Aïd al-Adha à cause de l’apparition du variant Omicron BA.5. «Cette souche sera dominante pendant juillet et le pic de la vague devrait être atteint début août», explique le chercheur en politiques de santé à Le Site info.

Pr Himdi a également évoqué les symptômes de ce variant, soulignant que les signes cliniques les plus fréquents sont la fatigue extrême, la diarrhée, la fièvre, les nausées, le rhume, la toux, les maux de tête et la perte du goût et de l’odorat.

Malgré ces nombreux symptômes, cette souche n’est pas plus dangereuse que les variants Omicron BA.1 et BA.2, précisant que le nombre de cas critiques et de décès liés au virus est encore stable. Et vu cette stabilité, le Maroc ne risque pas de renforcer les mesures restrictives puisque le système sanitaire n’est pas menacé.

L’expert a appelé, en parallèle, les personnes de plus de 60 ans et celles souffrant de maladies chroniques de prendre une 4ème dose du vaccin anti-covid afin de se protéger, car elles sont les plus enclins à contracter le virus.

Il a assuré que toutes les études ont confirmé que la 4ème dose protège entre 80 et 90% des cas critiques, comparativement aux personnes qui ont reçu une seule dose dose de rappel, c’est-à-dire, 3 doses du vaccin. Dr Himdi a aussi ajouté qu’entre 90 et 95% des cas de coronavirus sont contaminés dans des endroits clos. Par conséquent, le respect du port du masque de protection et celui de la distanciation physique s’avèrent nécessaires.

Concernant le port du masque de protection, le praticien a estimé qu’il a une grande importance dans le but de lutter contre la propagation et la transmission de la pandémie de la covid-19.

H.M.

 

 

 




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page