Raqi de Berkane: la justice a tranché

Le tribunal de première instance d’Oujda a condamné mercredi le «raqi» de Berkane à dix ans de prison ferme.

Le mis en cause était poursuivi pour traite d’être humain, charlatanisme, adultère, chantage, vol, coups et blessures.

Deux personnes impliquées dans cette affaire ont écopé, elles, de deux ans de prison ferme pour violence et non dénonciation de crime.

Le scandale avait éclaté en 2018, lorsque des vidéos du raqi, en pleins ébats sexuels avec ses clientes, ont été largement diffusées sur la Toile. Pour duper les victimes, il se faisait passer pour un imam exorciste et les droguait avant d’abuser d’elles. Il filmait leurs ébats et faisait chanter ses partenaires par la suite.

H.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page