Ramadan: pourquoi le Maroc a opté pour le couvre-feu, selon un expert

Le gouvernement a décidé l’interdiction des déplacements nocturnes à l’échelle nationale de 20H00 à 06H00, à compter du 1er Ramadan 1442 de l’Hégire, sauf pour les cas exceptionnels, avec le maintien des différentes mesures préventives annoncées précédemment.

Pour Mustapha Naji, la décision a été prise afin de limiter au maximum les déplacements des citoyens, dans le but de contrôler la pandémie, d’autant plus que la situation épidémiologique du Royaume est jugée inquiétante.

Dans une déclaration à Le Site info, le virologue et directeur du laboratoire de virologie de la faculté Hassan II de Casablanca a affirmé que la situation actuelle nécessite un renforcement des mesures, rappelant que le variant britannique a touché plusieurs régions du Maroc. «Limiter les déplacements permettra de sauver des dizaines de vies. Maintenant, il faut savoir que la situation épidémiologique devrait être sous contrôle dans un mois, soit après Ramadan, au cas où les mesures annoncées par le gouvernement sont respectées», a précisé Naji.

Pour rappel, un communiqué du gouvernement indique mercredi que cette décision intervient sur la base des recommandations de la Commission scientifique et technique au sujet de la nécessité de poursuivre la mise en œuvre des mesures nécessaires visant à lutter contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), essentiellement avec l’apparition de nouveaux variants dans le pays.

Elle s’inscrit également dans le cadre du renforcement des mesures de précaution prises pour préserver la santé des citoyennes et des citoyens, tient compte de la forte mobilité qui caractérise le tissu social marocain pendant le Ramadan et émane du souci que ce mois béni se déroule dans des conditions de santé appropriées, à la mesure de sa grande symbolique religieuse, selon le communiqué.

Le gouvernement salue l’esprit de responsabilité et la forte adhésion des citoyennes et des citoyens dans le respect des différentes mesures de prévention adoptées depuis l’annonce de l’état d’urgence sanitaire dans le Royaume, incitant tout un chacun à continuer les efforts consentis, veiller à prendre toutes les précautions nécessaires et à respecter les mesures prises, dans le but de préserver les importants acquis accomplis par le Maroc dans la lutte contre cette pandémie.

N.M.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page