Ramadan: l’opération royale inspire l’ambassadeur d’Australie au Maroc

“Cette année encore, le roi Mohammed VI montre l’exemple avec le lancement de l’opération nationale de soutien alimentaire “Ramadan 1440″, une action humanitaire qui traduit parfaitement les nobles valeurs animant le peuple marocain en cette période de solidarité”, a souligné l’ambassadeur d’Australie au Maroc, Berenice Owen-Jones.

“La générosité de Sa Majesté le Roi m’a donné l’inspiration pour organiser un Iftar avec des enfants d’un orphelinat à Rabat lors de ce mois béni”, a relevé Jones dans une déclaration transmise à l’agence MAP.

Le mois sacré de Ramadan est une saison de réflexion intérieure, de l’esprit de pardon et de renouvellement de la foi. C’est aussi l’occasion pour ceux qui jeûnent de réfléchir aux choses qu’ils tiennent pour acquises, de se concentrer sur la foi, d’ouvrir leurs cœurs à la charité et de mieux comprendre la vie des gens moins privilégiés, a affirmé la diplomate.

“J’en suis maintenant à mon troisième Ramadan et j’ai eu le plaisir d’assister à plusieurs autres iftars avec mes amis et collègues au Maroc. J’apprécie infiniment l’occasion d’être entourée par les traditions marocaines de ce mois béni et de célébrer l’Eid Al-Fitr”, a-t-elle indiqué, se rappelant de la première fois qu’elle a assisté à un Iftar lors du Ramadan 2017 chez l’Ambassadeur du Maroc en Australie.

En Australie, près de 600.000 musulmans australiens se rassemblent lors de ce mois sacré pour partager des iftars à travers le pays, dans un esprit de don et de générosité, a souligné la diplomate australienne.

“Comme au Maroc, l’atmosphère est festive pendant le Ramadan. A Sydney par exemple, dans le quartier de Lakemba, là où vit une population importante de musulmans originaires des quatre coins du monde, il y a un célèbre festival culinaire qui dure tout un mois, ‘Ramadan Nights’, une véritable invitation à la découverte des différentes cultures qui peuplent la ville”, a fait savoir Owen-Jones.

Sur les trottoirs, les marchands proposent des plats traditionnels que la foule savoure pour rompre le jeûne. Le festival attire beaucoup d’Australiens, musulmans et non-musulmans. C’est un bel exemple de la magie de Ramadan pour rassembler les gens dans un esprit d’amitié et de solidarité, s’est-elle réjouie.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le président israélien remercie le roi Mohammed VI (PHOTO)

Le roi Mohammed VI a visité, mercredi dernier à l’ancienne médina d’Essaouira, «Bayt Dakira», un espace spirituel et patrimonial de préservation et de valorisation de la mémoire judéo-marocaine, unique en son genre au sud de la Méditerranée et en terre d’Islam.