Ramadan: doit-on s’attendre à une flambée des prix ?

La hausse récente des prix des légumes et des fruits a provoqué la colère des Marocains, surtout que Ramadan arrive dans quelques semaines.

A ce propos, Mohamed Alaoui a indiqué que cette flambée des prix est causée par la sécheresse qui a frappé le Royaume cette année. Dans une déclaration à Le Site info, le secrétaire général de l’association du marché de gros de Casablanca a indiqué que la sécheresse qui a touché de nombreuses régions du Royaume a provoqué la hausse des prix de certains légumes comme les petits pois, les courgettes, les tomates ou encore les haricots verts.

«Le prix des petits pois dépasse actuellement 13 dirhams le kilo à cause de l’absence de pluies. Le coût des tomates a également grimpé. 30 kilos coûtent aujourd’hui 200 dirhams au marché de gros. En parallèle, le prix de certains légumes, comme la pomme de terre, n’a pas changé», explique Alaoui.

Le secrétaire général a tenu, par ailleurs, à rassurer les Marocains, indiquant que les prix des fruits et des légumes ne devraient pas flamber pendant le mois sacré. «L’offre dépasse la demande. Les fruits et les légumes sont disponibles en abondance dans tous les marchés du Maroc. Les prix ne risquent donc pas de grimper davantage», a-t-il souligné.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page