Ramadan: ce qu’a dit Othmani sur le changement d’heure au Maroc

Des sources affirment que le ministère de la réforme de l’Administration et de la fonction publique replanche sur une deuxième étude à propos de GMT+1.

Dans quelques semaines, les résultats de cette seconde étude seront connus et donneront leur verdict quant au maintien ou non de cette heure légale durant toute l’année. Les mêmes sources ajoutent qu’au regard des conclusions de ladite étude, il sera décidé ou non de garder cette heure d’été pendant le mois sacré de Ramadan. Sitôt que les conclusions de l’étude seront connues, l’Exécutif en sera informé et décidera si oui ou non, le Maroc restera à GMT+1 ou reviendra à notre GMT naturel.

Concernant l’épineux problème du maintien de l’heure légale, El Othmani avait admis, dans un entretien à Le Site info, que la décision avait été prise à la dernière minute. “Mais des mesures ont été mises en place, notamment pour les élèves, donc je ne comprends pas pourquoi les gens se plaignent”. À la question: “vos enfants et votre femme ne vous ont-ils pas fait de reproches concernant cette heure d’été?”, El Othmani a marqué un temps d’arrêt… et sans répondre directement, il a rappelé que tout cela n’était qu’un test et que la décision finale sur le changement d’heure serait prise en fin d’année. “Pour l’enfant, rien n’a changé, puisque les horaires ont été adaptés”, a-t-il insisté. Il persiste et signe: “Je suis sûr que les Marocains se sont adaptés maintenant. Et concernant la question du mois de Ramadan, El Othmani avait assuré qu’il y aura bien un changement d’heure. Il l’avait également affirmé au Parlement. “Le Maroc va repasser à GMT pendant Ramadan afin de permettre aux Marocains d’effectuer le mois sacré dans les meilleures conditions, notamment pour les horaires de prières, mais la décision n’est pas encore officielle”, nous confie une source gouvernementale.
Notons que d’après l’astronome de renom Hassan Talbi, qui s’est confié à Le Site info, le premier jour de ce mois sacré sera le 7 mai 2019.
S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Maroc va recevoir une nouvelle aide financière de l’Espagne

Le gouvernement espagnol en fonction, réuni ce vendredi en Conseil des ministres, a approuvé l'octroi d'un montant de 32,2 millions d'euros pour aider le Maroc dans ses efforts visant à contrôler l'immigration irrégulière.