Raïssouni en grève de la faim: la direction d’Oukacha donne des nouvelles de son état de santé

L’état de santé du détenu Soulaimane Raissouni est « normal », a indiqué la Direction de la prison locale Ain Sebaâ 1, soulignant que les informations véhiculées par certaines parties selon lesquelles il serait « mourant » et « immobile » sont dénuées de tout fondement.

Dans une mise au point publiée en réponse à ce qui a été relayé sur les réseaux sociaux au sujet de l’état de santé du détenu Soulaimane Raissouni, la direction de l’établissement pénitentiaire précise que « l’intéressé a reçu ce lundi matin ses avocats dans le parloir où il s’est rendu à pied ».

La même source ajoute que le détenu a également « bénéficié de la visite de membres de la Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) et de l’Observatoire marocain des prisons à trois reprises, dont la dernière a eu lieu le 21 mai 2021 ».

Elle précise que les parties sus-citées, outre des responsables de l’institution et le directeur régional de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, ont tenté de dissuader le détenu Soulaimane Raissouni de poursuivre la « grève de la faim », en raison des effets nocifs sur sa santé. Ce dernier a toutefois refusé en maintenant la grève de la faim, note-t-on de même source.

Elle rappelle que le 19 mai 2021, l’intéressé a été transféré au CHU Ibn Roch où il a bénéficié des examens médicaux et d’analyses de laboratoire qui ont révélé que son état de santé est normal, ajoutant que la direction de l’établissement pénitentiaire le soumet à une surveillance médicale quotidienne de la part de l’équipe médicale de cet établissement, comme elle veille à ce que le détenu jouisse de tous ses droits garantis par la loi, notamment le droit à la promenade.

BR



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page