Radars fixes: le ministère fait une annonce importante

Les conducteurs ont intérêt à respecter davantage le code de la route. Le ministère de l’Equipement et du transport s’apprête à étendre le parc des radars fixes afin de contrôler la vitesse, limiter les accidents de la route et contrer les éventuelles corruptions des agents de la circulation.

D’après le directeur du transport routier au sein du ministère Noureddine Dib, 550 nouveaux radars seront installés dans différentes villes du Maroc en 2019. Ces nouveaux appareils devraient enregistrer, selon lui, 6 millions d’infractions contre trois actuellement.

Il a également souligné, lors d’une conférence tenue ce lundi 18 février à l’occasion de la journée nationale de la sécurité routière, que le ministère a installé 140 radars fixes depuis 2010. Et d’ajouter qu’un portail des infractions routières a été mis en place vu le nombre de contraventions de plus en plus croissant.

Rappelons que ces nouveaux radars peuvent contrôler la vitesse, les voies interdites, les franchissements de la ligne continue et le non-respect du feu rouge. Une première, puisque jusqu’à présent les automobilistes n’avaient jamais été flashés aux feux rouges.

N.M.

Découvrez les nouvelles offres Addoha Ramadan 2019

Suggestions d’articles

Rabat: perquisition pour vente illégale d’alcool

La police de Rabat a arrêté, samedi soir, une ressortissante étrangère originaire d'un pays d'Afrique subsaharienne, résidant illégalement au Maroc.