Rachid Show et le Morning de Momo démontés par un sociologue

Les dernières manifestations tenues par les élèves de plusieurs villes du Maroc pour protester contre le maintien de l’heure d’été et le changement des horaires scolaires continuent de susciter de vives réactions. Le sociologue Abderrahim El Atri a également commenté ces événements et son analyse risque de créer un tollé.

Pour lui, il ne faut pas s’indigner de la façon avec laquelle les élèves ont protesté contre la décision du gouvernement. «Pourquoi s’étonner ? On n’a pas le droit de déplorer le comportement de nos jeunes qui ont endommagé les biens publics pendant les manifestations. On ne fait que cultiver ce qu’on a semé grâce aux émissions comme «Rachid Show», «Saâ fi Al Jahim» et «Le Morning de Momo». On est les seuls responsables de cette médiocrité», s’est-il insurgé sur sa page officielle.

Selon El Atri, il s’agit des conséquences «de la faillite du politicien, du militant associatif et du syndicaliste». «On cultive la médiocrité, le néant et l’incompétence», a-t-il déploré.

En parallèle, le sociologue a assuré que la génération à laquelle on apprend que le succès est lié à une victoire à Master Chef, Lalla Laaroussa, Star Academy ou encore Al Qadam Addahabi n’aura jamais d’avenir. «Les normes du succès aux yeux de la société sont totalement absurdes. On doit s’attendre à d’autres échecs», a-t-il regretté.

Mohamed Fernane et Noura Mounib



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page