Rabat: une responsable au sein de l’ambassade de Chine parle du coronavirus

La conseillère culturelle de l’ambassade de Chine à Rabat, Dongyun Chen. a assuré que le virus Corona qui a tué plus de 600 personnes en Chine provient des animaux.

Invitée à l’émission «Sbah Lkhir Ya bladi» sur la station radio MFM, la responsable a indiqué que le virus est apparu en décembre 2019 dans un marché aux fruits de mer et autres animaux à Wuhan. Elle a précisé que, contrairement à l’hypothèse selon laquelle le virus aurait été issu de serpents, les analyses génétiques ont souligné qu’il a pu prendre naissance chez la chauve-souris. Cet animal serait en effet «le réservoir» du virus,mais cela ne signifie pas qu’il l’aurait directement transmis à l’homme.

«Plusieurs rumeurs ont circulé, mettant en cause les habitudes alimentaires des Chinois.Ces derniers ne consomment pas tous les animaux et le virus n’a aucun lien avec une quelconque guerre biologique. Les analyses ont révélé que la source du coronavirus était des animaux vendus dans ce marché de Wuhan et qu’il y a eu passage chez l’homme», a expliqué la conseillère.

Rappelons que l’épidémie de pneumonie virale a fait plus de 630 morts en Chine, dont, vendredi, un des premiers médecins à avoir sonné l’alarme quant aux dangers du nouveau coronavirus, selon le bilan quotidien établi par les autorités chinoises.

Plus de 30.000 personnes sont désormais contaminées sur le territoire chinois où un nombre croissant de villes imposent à des dizaines de millions d’habitants d’y rester confinés. C’est à cet égard à l’hôpital central de Wuhan, la métropole où est apparu en décembre le nouveau coronavirus, que Li Wenliang, un ophtalmologue qui avait l’un des premiers donné l’alerte, s’est éteint tôt vendredi, victime de l’épidémie.

Hors de Chine continentale, plus de 240 cas de cette maladie sont désormais confirmés dans une trentaine de pays et territoires. Des milliers de voyageurs et de membres d’équipage sont consignés sur deux navires de croisière en Asie. Au Japon, le Diamond Princess est maintenu en quarantaine après la confirmation de vingt cas à son bord. Quelque 3.700 personnes y sont cloîtrées dans leur cabine. A Hong Kong, quelque 3.600 personnes subissent un sort similaire sur le World Dream, dont trois anciens passagers ont été testés positifs.

Et. selon un communiqué des autorités japonaises, un autre énorme bateau, le Westerdam, est en route vers le Japon avec au moins un cas de coronavirus confirmé à son bord.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page