Rabat: une pseudo-personnalité sous les verrous

Le ministère de l’Education nationale a déposé plainte auprès des autorités compétentes pour tentative d’escroquerie et d’usurpation d’identité, rapporte le quotidien Al Massae de ce mercredi.

Cette plainte concerne un individu s’étant présenté comme “une personnalité influente”. Et ce, dans la tentative d’obtenir des données concernant le concours d’accès aux établissements d’enseignement supérieur.

Les investigations qui s’en ont suivi ont permis d’identifier le mis en cause et de l’interpeller à bord d’une voiture de marque “Mercedes”, au quartier Akkari, à Rabat.

Il s’agit, précise la même source, d’un étudiant en Master à la faculté des Sciences juridiques, économiques et sociales de Sala Al Jadida.

Dans son domicile, la police a mis la main sur différents cachets falsifiés de collectivités locales, de même qu’une carte professionnelle de la Sûreté nationale, également falsifiée.

L’enquête diligentée au sujet de ce faussaire a aussi permis de savoir qu’il était recherché dans une affaire de chèques en bois. Comme il a plusieurs antécédents judiciaires pour vol et escroquerie.

Ben Brahim

Articles similaires

Suggestions d’articles

Des profs sénégalais au Maroc? Le ministère réagit

Le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a démenti les informations faisant état du recours à des enseignants sénégalais à partir de la saison scolaire actuelle.