Rabat: une toiture géante suscite l’indignation

Un conseiller communal a demandé de diligenter une enquête sur le prix astronomique d’une toiture géante en fer forgé. Celle-ci, bâtie place Moulay El Hassan, au centre-ville de la capitale, a coûté la bagatelle de 3,8 millions de dirhams et, de surcroît, se fait remarquer par sa laideur architecturale manifeste.

Il s’agit de Omar El Hayani de la Fédération de la gauche démocratique(FGD) qui s’insurge à l’encontre de la conception de cette toiture, »inspirée d’un projet urbanistique de la ville espagnole de Séville », ayant outrageusement enlaidi l’une des plus belles places de Rabat. La rénovation de celle-ci, ayant déjà coûté une grosse somme d’argent sonnant et trébuchant, date de moins de 10 ans, rapporte le quotidien arabophone « Al Massae ».

Le même conseiller communal FGD pointe également « une autre laideur architecturale » à la gare ferroviaire Rabat-ville. Cette conception a été aussi critiquée par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture qui menace de retirer la capitale administrative de la liste des villes inscrites sur la liste du Patrimoine mondial.

Le même journal a expliqué la menace de l’UNESCO car si cette structure de la gare est maintenue telle qu’elle, elle nuira grandement à l’harmonie architecturale et unique en son genre de Rabat.

Les responsables concernés sont-ils dans l’ignorance totale que ces deux (mauvais) exemples urbanistiques vont contre les Hautes instructions royales et l’impulsion du roi Mohammed VI de faire de Rabat la « Ville lumière et capitale marocaine de la culture »?

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo Maroc : jusqu’à 48 degrés sur l’extrême sud-est

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du dimanche 5 juillet 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.