Rabat: un policier fait face à de lourdes accusations

Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat a diligenté, jeudi soir, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les actes criminels attribués à un inspecteur de police, objet d’une plainte pour fraude et escroquerie.

Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que la préfecture de police de Rabat avait reçu une plainte d’une ressortissante originaire d’un pays subsaharien, accusant ce policier opérant dans le district Souissi-Takadoum d’avoir proposé de jouer l’intermédiaire pour qu’elle obtienne le renouvellement de sa carte de séjour au Maroc en contrepartie d’une somme d’argent.

Les perquisitions au domicile du policier ont permis de saisir la carte de séjour de la plaignante, six autres cartes d’identité au nom d’autrui et des imprimés de documents administratifs portant le cachet du service de police où il exerce, précise la même source, notant que l’enquête est en cours pour élucider l’affaire. Le policier en question a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent pour vérifier tous les actes criminels qui lui sont reprochés, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page