Rabat: un policier a sorti son arme à Hay Nahda

Un brigadier de police relevant de l’unité mobile de la police de secours de la Préfecture de police de Rabat a été contraint, samedi soir vers minuit (00h30), d’user de son arme de service en vue d’interpeller un individu sous l’emprise de la drogue mettant en danger imminent la vie des citoyens et des éléments de la police à l’aide d’un coutelas.

Une patrouille de police est intervenue pour arrêter le prévenu (âgé de 33 ans), dans le quartier Nahda à Rabat, aux multiples antécédents judiciaires pour agression physique, indique la DGSN dans un communiqué, ajoutant que le mis en cause a montré une résistance farouche contraignant ainsi le fonctionnaire de police à utiliser son arme de service blessant le prévenu par une seule balle à la cheville.

Cette opération a permis de neutraliser le danger et les menaces à l’encontre des citoyens et des éléments de la police, précise la même source, soulignant qu’elle a également permis la saisie du coutelas utilisé dans cette agression.

Le prévenu a été placé sous surveillance médicale au Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Sina, en attendant de le soumettre à l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Fès: un chauffeur de camion arrêté dans une station-service

Le service préfectoral de la police judiciaire de la ville de Fès a mis en échec, mercredi matin sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), une tentative de trafic de deux tonnes et 60 kg de chira.