Rabat: un “ould lafchouch” provoque la mort de deux personnes

Un jeune homme a causé la mort de deux personnes sur l’avenue Hassan II de la capitale. Affolé, il a pris la fuite pour se réfugier dans une boîte de nuit où, par la suite, il a été interpellé par les autorités.

Le quotidien Assabah n’hésite pas à appeler un chat un chat, en qualifiant ce fils d’un milliardaire de Salé de “ould lafchouch” (enfant gâté, fils à papa ou gosse de riche, dans la langue de Molière). A signaler que plusieurs citoyens contestent ces appellations sous prétexte qu’il n’est pas nécessaire de citer le milieu de la personne causant mort d’homme dans un accident de circulation. Mais cela est une autre histoire, revenons plutôt aux circonstances de de drame!

Une source fiable du journal arabophone affirme que le jeune conduisait sa voiture de luxe à tombeau ouvert et a provoqué cet accident mortel du côté du quartier Mellah de la capitale, avant de prendre la poudre d’escampette.

Des éléments de la police judiciaire se sont rendus sur les lieux du drame et ont pris des photos des deux victimes dont les corps ont été transférés à la morgue du CHU Ibn Sina. D’après la même source, les enquêteurs ont rapidement réussi à identifier le mis en cause, qui travaille dans la même entreprise immobilière paternelle. Le fils du milliardaire,-comment l’appeler autrement?,- a été ensuite interpellé et placé en garde à vue à la prison locale El Arjat 1, aux environs de Salé.

D’après certaines informations, la défense du mis en cause, ayant mis fin à la vie de deux innocentes victimes, serait prête à payer une caution faramineuse pour sa liberté provisoire.

Ben Brahim Maâroufi

Articles similaires

Suggestions d’articles

Travailleurs étrangers en Espagne: les Marocains en tête

Un total de 273.901 Marocains étaient affiliés à la sécurité sociale en Espagne au premier semestre 2019, indique vendredi le ministère espagnol du Travail, des migrations et de la sécurité sociale.