Rabat: un imam révoqué à cause des fêtes du nouvel an

Le ministre des Habous et des affaires islamiques Ahmed Toufiq a décidé de relever de ses fonctions l’imam de la célèbre mosquée Achouhada, à Rabat.

Selon Akhbar Al Yaoum, ce dernier, dans son prêche prononcé vendredi 28 décembre 2018, avait affirmé que la célébration du nouvel an est un pêché et que plusieurs Oulémas l’avaient interdite. Il a souligné que les musulmans ne doivent célébrer que Aid Al Fitr et Aid Al Adha.

La décision de le suspendre a ainsi a été prise à cause du contenu de ce sermon qui ne respecte nullement les directives du ministère concernant les prêches du vendredi. L’imam a également été accusé de véhiculer des messages intégristes, loin de la tolérance prônée par le Maroc.

Ce n’est pas la première fois que le ministère des Habous révoque un imam. Un prédicateur avait été démis de ses fonctions pour avoir soutenu le boycott de quelques produits de grande consommation lors d’un prêche prononcé dans une mosquée à Salé. Un autre a également été écarté pour avoir évoqué des sujets politiques lors de son prêche.

Noura Mounib


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page