Rabat: prison ferme pour un étudiant qui a insulté Benkirane

Le Tribunal de première instance de Rabat a condamné, ce vendredi matin, un étudiant universitaire à trois mois de prison ferme, assortis d’une amende de 500 dirhams. Ceci pour avoir qualifié l’ancien chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, de « chien ».

Une source proche du condamné a affirmé à Le Site Info que l’intéressé était dans un état d’hystérie lorsqu’il a insulté l’ex-secrétaire général du PJD « pour ne pas avoir répondu à sa demande ».

Et de préciser avoir contacté l’avocat Abdellatif Ouahbi pour assurer la défense de l’étudiant.

Par ailleurs, Benkirane aurait exprimé son souhait de retirer sa plainte, a fait savoir la même source.

S.L. et R.T.

Articles similaires

Suggestions d’articles

PAM, PJD, Benkirane et El Othmani: Cheikh Biadillah se livre à cœur ouvert (VIDEO)

Dans cet entretien accordé à Le Site Info, Mohamed Cheikh Biadillah se livre à cœur ouvert. Les tensions au PAM, la relation avec le PJD, les gouvernements Benkirane et El Othmani sont les principaux thèmes abordés par l'un des ténors du parti du Tracteur.