Rabat: prison ferme pour un enseignant accusé de harcèlement sexuel

Le tribunal de première instance de Rabat a condamné mardi un professeur de physique à quatre mois de prison ferme et une amende de 1000 dirhams pour son implication dans une affaire de harcèlement sexuel.

L’affaire date de novembre dernier, lorsque deux élèves d’une école privée à Rabat ont dénoncé l’enseignant, l’accusant de harcèlement sexuel. La mère de l’une des élèves avait déposé plainte auprès du procureur du roi près le tribunal de première instance. Pour prouver ses dires, elle lui a présenté les messages Whatsapp que l’enseignant envoyait à sa fille. Il la harcelait sexuellement et lui demandait de coucher avec lui pour lui donner de bonnes notes en classe.

D’après la mère, la jeune élève a refusé les avances du mis en cause, ce qui a poussé ce dernier à l’humilier à plusieurs reprises en classe. La victime a ainsi alerté sa mère qui a immédiatement déposé plainte.

H.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page