Rabat: l’histoire du Palais des Congrès refait surface

L’affaire du Palais des Congrès de la capitale revient au devant de la scène! Et des conseillers veulent tirer au clair les tenants et aboutissants de cet édifice fantôme, alors que l’enquête diligentée sur le sujet est restée lettre morte.

Selon le quotidien Al Massae, c’est en 1997 que la municipalité de Rabat a pris possession d’un terrain de 2927 mètres carrés au centre-ville, dont le prix actuel est évalué à quatre milliards de centimes. Un hôtel devait y être bâti à condition qu’un Palais des congrès mitoyen le soit aussi et livré à la municipalité.

Cependant, ledit Palais est devenu une dépendance de l’hôtel abritant forums et congrès de partis politiques, en contrepartie de montants sonnants et trébuchants, sans que le commune urbaine de Rabat n’ait un regard sur ces activités partisanes et pécuniaires.

Le quotidien ajoute que Driss Razi, conseiller communal et ancien président de l’arrondissement Rabat-Hassan, assure que ce dossier sera remis à jour après qu’il s’est avéré que d’aucuns ne veulent pas que les archives soient consultées pour pointer certains noms assumant encore une responsabilité au sein de la commune. Et ce, malgré des preuves tangibles de dysfonctionnements notoires et de dilapidation de deniers publics.

Et Razi enfonce le clou en assurant que cette affaire du Palais des congrès fantôme conforte encore davantage l’existence de dysfonctionnements affectant ce dossier. Lequel aurait dû être soumis à la justice et à la Cour régionale des comptes. Surtout qu’il est devenu clair que le bien immobilier a été cédé sous forme de don!

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page