Rabat: les enseignants contractuels ne calment pas le jeu

La coordination nationale des enseignants contractuels a décidé de prolonger sa grève nationale au 10 mars courant, pour protester contre la « sourde oreille » des autorités concernées.

Un communiqué de la coordination annonce par ailleurs la tenue d’une manifestation, ce mardi, devant le tribunal de première instance, puis une autre, le même jour, devant le siège du ministère de l’Éducation nationale.  Une autre grève nationale aura lieu les 21, 22 et 23 mars, ajoute le communiqué.

La coordination précise être prête à effectuer plus de démarches protestataires, dénonçant par ailleurs la hausse des prix des produits alimentaires, et appelant à la libération de leurs collègues arrêtés.

M.F.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page