Rabat: les autorités dispersent la marche des enseignants

Les autorités sont intervenues ce mercredi 20 février pour disperser les enseignants qui ont tenu, à Rabat, une marche de protestation contre le ministère de l’Education nationale. Cette manifestation a eu lieu en commémoration du 8ème anniversaire du Mouvement du 20 février.

Dans une déclaration à Le Site info, le membre du conseil du syndicat national de l’enseignement Idriss Salek a assuré que les autorités sont intervenues au niveau de Bab Rouah, face au ministère, pour empêcher les enseignants de poursuivre leur manifestation. «On se dirigeait vers le Parlement mais les autorités nous ont interdit de continuer», a-t-il indiqué.

Et d’ajouter que quelques enseignants retraités ont été blessés, précisant qu’ils ont été évacués d’urgence à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires. Salek a d’ailleurs dénoncé l’attitude des autorités et appelé le ministère de l’Education nationale à ouvrir une enquête pour déterminer les circonstances de cette intervention forcée.

Rappelons que les enseignants ont tenu cette manifestation pour faire entendre leurs voix et dénoncer le silence du ministère qui n’a pas donné suite à leurs revendications. Des centaines d’enseignants originaires de différentes villes du Royaumes se sont rendus à Rabat pour participer à cette marche tenue à l’initiative des syndicats de l’enseignement.

Ils ont scandé des slogans exigeant le départ de Saad Eddine El Othmani et ont également dénoncé la pension de retraite qui a été accordée à l’ancien chef du gouvernement Abdelilah Benkirane.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Officiel: l’Intérieur lance les candidatures pour remplacer Ilyas El Omari

La Wilaya de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a annoncé, jeudi soir, l'ouverture des candidatures au poste de président du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.