Rabat: le consulat d’Espagne au cœur d’un scandale de trafic de visas

C’est un véritable séisme qu’a vécu, début avril, le consulat général d’Espagne, à Rabat. Selon Hespress, quatre employés ont été inculpés pour leur implication dans un réseau de trafic de visas Schengen, géré par un agent consulaire spécialisé dans la falsification des documents.

Les mis en cause, qui visaient en particulier les Marocains rêvant de quitter le pays, exigeaient 60.000 dirhams par personne pour l’octroi du visa.

Le parlement espagnol est d’ailleurs sorti de son silence concernant cette affaire et exigé l’ouverture d’une enquête pour identifier les membres de ce réseau maroco-espagnol qui, de connivence avec le consulat de Rabat, accordait des visas falsifiés.

Les députés ont également appelé à sanctionner ces pratiques et à renforcer les systèmes de sécurité pour mettre fin à ce genre de crimes.

En 2016, 28 visas falsifiés et ne respectant pas les conditions d’octroi ont été accordés par le consulat d’Espagne à Rabat. Lorsque l’affaire a éclaté, ce dernier a immédiatement annulé ces visas, dont les dossiers de demandes étaient incomplets.

Noura Mounib


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page