Rabat: la fille d’Akhchichine poursuivie en justice

Le parquet de Rabat a décidé ce jeudi 9 août de poursuivre en état de liberté provisoire la fille d’Ahmed Akhchichine, président de la région Marrakech-Safi, pour avoir provoqué un accident en conduisant une voiture de service. Selon Alyaoum 24, qui rapporte l’information, Kenza Akhchichine est accusée de conduite sans permis et de détérioration de biens publics.

La jeune fille de 18 ans avait percuté, le week-end dernier, un poteau électrique au niveau de l’avenue El Mehdi Ben Barka de la capitale, alors qu’elle était à bord d’une voiture appartenant à la région présidée par son père.

Suite à cet incident, les membres du bureau politique du PAM ont décidé de se réunir la semaine prochaine pour prendre une décision suite à ce scandale. En parallèle, le membre du bureau politique Larbi Lamharchi a démenti les informations selon lesquelles l’adhésion d’Akhchichine a été gelée, reconnaissant tout de même que le parti refuse catégoriquement que la voiture de la région soit utilisée par sa fille. «C’est un acte totalement irresponsable», a-t-il martelé.

Par ailleurs, l’Instance Nationale de protection des Biens Publics au Maroc a exigé l’ouverture d’une enquête au sujet de l’utilisation, par la fille d’Akhchichine, de la voiture appartenant à la région.

N.M.

Suggestions d’articles

Après son accident à Marrakech, la Miss en colère contre les Marocains (VIDEO)

Poursuivie pour “conduite en état d’ébriété” et “homicide involontaire”, Nouhaila était en détention provisoire.