Rabat: la famille Megri évacuée de son domicile des Oudayas (VIDEO)

L’artiste Nasrallah Megri, fils du défunt Hassan Megri, raconte les déboires de sa famille qui a été évacuée par la force de son domicile aux Oudayas et qui risque de se retrouver à la rue.

Dans une déclaration à Le Site Info, Nasr Megri a révélé que son regretté père était locataire de la maison depuis 1974 et que les document prouvant cette location sont encore en possession de la famille. Et en 1980, Feu Hassan et son frère Mahmoud avaient obtenu un autre document attestant qu’ils sont locataires de la maison.

Et d’ajouter que la propriétaire de la maison avait vendu cette dernière à la fille d’un ancien ministre en 2009, sans avoir pris la peine d’en avertir ses locataires. Une année après, les Megri avaient appris que la maison avait été revendue à une autre personne. Celle-ci avait alors déposé plusieurs plaintes en justice avec, à chaque fois, un prétexte différent, pour faire évacuer les locataires. Mais toutes ses plaintes avaient été rejetées par le tribunal.

Pendant tout ce temps les Megri ont continué à s’acquitter du loyer du domicile. Cependant, précise Nasr Megri, la nouvelle propriétaire a réussi à avoir un ordre d’évacuation obligatoire. Et c’est mercredi 12 janvier que deux personnes ont forcé les portes des maisons occupées par les membres de la famille Megri, en l’absence d’agents d’autorité et sans ordre du procureur. Affaire à suivre.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page