Rabat: la brigade anti-gangs intervient après une alerte à Takadoum

Les services de la préfecture de police de Rabat ont arrêté, aux premières heures de ce samedi, deux individus aux antécédents judiciaires, dont l’un était recherché à l’échelle nationale, et ce pour leur implication présumée dans des actes criminels d’ébriété manifeste et de dégradation de biens d’autrui.

Des éléments de la brigade mobile de la police de secours et de la brigade anti-gangs sont intervenus immédiatement après avoir reçu un avis alertant que les deux suspects, sous l’emprise de drogue, ont causé des dégâts matériels à des voitures garées dans les ruelles de la zone de Takadoum à Rabat, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que les deux prévenus ont été arrêtés sur le champ et l’arme blanche en possession de l’un d’entre eux a été saisie.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée par la police judiciaire sous la supervision du parquet compétent pour identifier toutes les personnes qui seraient impliquées dans ces actes criminels, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Régionalisation: El Othmani se montre optimiste

Le Chef du gouvernement, Saad Dine El Othmani, a annoncé jeudi à Rabat, que le gouvernement qui a commencé à travailler sur le chantier de la régionalisation avancée et de la déconcentration, est parvenu aujourd'hui aux phases finales.