Rabat: la brigade anti-gangs a frappé

La brigade anti-gangs relevant de la préfecture de police de Rabat a procédé, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, à l’arrestation d’un individu pour son implication présumée dans une affaire de possession et trafic de chira et de psychotropes et violation de l’état d’urgence sanitaire.

Le suspect, âgé de 33 ans, a été arrêté à bord d’une voiture de location au niveau du quartier “Takaddoum” à Rabat, immédiatement à son arrivée en provenance d’une ville du nord du Royaume, indique la DGSN dans un communiqué, précisant que l’opération de contrôle de sécurité a révélé l’utilisation défectueuse par le prévenu de l’attestation de déplacement exceptionnel afin d’acheminer une cargaison de stupéfiants composée de 6.419 comprimés psychotropes et d’ecstasy, en plus de 500 grammes de chira.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, selon la même source.

Les opérations de sécurité se poursuivent pour lutter contre le trafic de drogues et de psychotropes, parallèlement avec les efforts sur le terrain liés à l’application de l’état d’urgence sanitaire, conclut le communiqué.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Témara: un pédiatre pédophile démasqué

Le pédiatre et l'intermédiaire présumés ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête judiciaire ordonnée par le parquet compétent.