Rabat-Kénitra: des étudiantes ont vécu un cauchemar dimanche

Les étudiantes de l’université Ibn Tofaïl de Kénitra et les résidentes de « Bayt Al Maarifa » à Rabat ont vécu une journée terrifiante, dimanche 8 juillet, à cause de deux agressions survenues le même jour.

Selon des sources de Le Site Info, le premier drame a eu lieu en fin de journée à Kénitra, lorsque deux individus ont kidnappé une fille accompagnée de son ami. Ils l’ont emmenée de force à une forêt à proximité de l’université et ont abusé d’elle. Son compagnon, lui, a préféré s’enfuir.

Les autorités locales ont affirmé que la jeune fille a été transportée d’urgence à l’hôpital, pas loin de l’université Ibn Tofaïl, ajoutant que la police est toujours à la recherche des deux mis en cause.

Après l’histoire du viol, les étudiantes résidant à « Bayt Al Maarifa » ont vécu, le même jour, un drame. Malgré la présence d’agents de sécurité à l’entrée de la résidence, un individu a réussi à s’introduire dans la chambre d’une étudiante en médecine pendant qu’elle préparait sa thèse.

Selon la même source, le coupable s’est fait passer pour un agent de sécurité afin de convaincre la victime de lui ouvrir. Il a volé le PC et le téléphone portable avant de prendre la fuite, sans que personne ne s’en rende compte.

Khadija Khettou et Assaouar Mohammed

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page