Rabat: encore un décès à cause du gaz butane

©DR

Une quadragénaire est décédée, jeudi 25 janvier à Rabat, par asphyxie au gaz butane émanant d’un chauffe-eau, a-t-on appris, vendredi  auprès des autorités locales.

La victime, âgée de 43 ans, a rendu l’âme à son arrivée à l’hôpital Ibn Sina, selon la même source, alors que son fils âgé de 10 ans reçoit toujours les soins nécessaires dans le même établissement.

Articles similaires

  • Siham Siham

    Les chauffe-eaux à gaz sont un danger , je ne comprends pas pourquoi tout le monde ne passe pas au mode électrique ? Au bout d’un moment il faut savoir économiser sur les futilités , le superflu ( linge de maison , bricoles , voitures , accessoires voire même faire un enfant quand on a pas les moyens d’en avoir 2) et mettre de l’argent dans les priorités et la sécurité et un minimum de confort

Suggestions d’articles

Arabie saoudite: l’armée ouvre ses portes aux femmes

L'Arabie saoudite a ouvert, jeudi, la porte de la fonction militaires aux femmes dans le cadre des actions du royaume visant l'autonomisation de la gent féminine conformément à la "Vision 2030".