Rabat: du nouveau dans le procès des enseignants des AREF

Le Tribunal de première instance de Rabat a ordonné, ce mercredi 6 avril, le report au 1er juin prochain du procès des enseignants contractuels des AREF (Académies régionales de l’enseignement et de formation), poursuivis pour des manifestations organisées à la capitale.

La coordination nationale des enseignants contractuels a organisé, ce matin, un sit-in devant le Tribunal, en protestation contre l’attitude répressive des autorités vis-à-vis de son droit à manifester pacifiquement. Elle considère également que le procès intenté à ses collègues enseignants n’est qu’une tentative de freiner son mouvement militant, ainsi qu’une pression dangereuse dont le but d’instaurer une série de dispositions juridiques qui menace l’existence de la fonction publique et de la gratuité de l’enseignement.

A rappeler que le Tribunal de première instance de Rabat avait condamné des enseignants contractuels à 3 mois d’emprisonnement ferme, alors que 44 enseignants ont écopé de 2 mois de prison avec sursis, tous poursuivis pour entrave à la circulation sur la voie publique, d’atteinte aux hommes des forces publiques et de violence contre eux, ainsi que de rassemblement non autorisé.

L.A.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page