Rabat: des rues rebaptisées pour la bonne cause (PHOTOS)

Le Mouvement alternatif des libertés individuelles a encore frappé. Et cette fois, c’est pour rendre hommage à la femme et lutter contre les discriminations et les violences machistes. A l’occasion de la journée du 8 mars, MALI a rebaptisé des rues et avenues du quartier Hassan, à Rabat, avec des noms de femmes illustres comme Saida Mnebhi, Dihya Al Kahina, Fatima Mernissi, Tin Hinan, Zaynab An-Nafzawyya, Sayya Al-Horra, Touria Chaoui ou encore Kharboucha.

Appelée «Hunna» (Elles), cette campagne vise à réhabiliter ces femmes «invisibilisées» par le patriarcat. «Les femmes ont de tout temps souffert de graves discriminations, tant en ce qui concerne le droit à l’instruction que le droit à participer à la vie politique et à la vie publique. Les femmes ont de tout temps été exclues de l’espace public pour être confinées dans un espace domestique, encouragées à l’effacement. L’absence de parité dans les noms de rues, avenues et autres places est un symbole de la domination masculine. Parce que l’égalité entre les femmes et les hommes passe aussi par la féminisation de ces rues», explique le Mouvement dans un communiqué, soulignant que peu de femmes sont présentes dans l’espace public.

Et d’ajouter que cette initiative pour l’égalité contribue à rendre aux femmes l’espace qui devrait être le leur.

Dans les domaines artistiques, scientifiques, littéraires et politiques, précise le Mouvement, on doit beaucoup aux femmes. Les femmes sont par ailleurs largement absentes des ouvrages scolaires et très peu présentes dans les différents médias marocains qui reproduisent ce schéma.

N.M.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: averses et risque d’orages ce lundi au Maroc

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du lundi 24 février 2020, établies par la Direction de la météorologie nationale