Rabat: des poupées seront déposées devant le Parlement

Un sit-in pro-avortement aura lieu mardi prochain à Rabat. L’annonce a été faite par le président de l’Association marocaine de lutte contre l’avortement clandestin (AMLAC), Chafik Chraibi.

“Le sit-in aura lieu le mardi 25 juin à 15H devant le siège du parlement à Rabat”, a-t-il indiqué sur sa page Facebook.

Et de poursuivre: “Afin de marquer les esprits et être en cohérence avec la cause que nous défendons, je vous propose de venir manifester d’une façon moins classique. Comme vous le savez de nombreux enfants issus de grossesses non désirées se retrouvent dans la rue, soit dans une poubelle, soit promis à une vie de souffrance, ainsi que leurs mères d’ailleurs. Nous voulons symboliser ce danger et cette horreur qui fait le quotidien de nos journaux par une image qui va frapper les esprits, donner de la matière aux médias et inciter à des réactions de l’état. Pour concrétiser cela, je vous demande d’apporter avec vous à la manifestation une poupée ou un poupon, nu, sans aucun habit, sur lequel sera écrit au marqueur ARTICLE 453”.

“Il s’agit de déposer ces poupées par terre dans la rue, devant le parlement pour symboliser ce qui se passe quand ces femmes sont réduites à vivre ce cauchemar d’abandonner un enfant. Et faire voir à notre pays tout entier ce qu’il se refuse de voir, à savoir ce que notre hypocrisie crée dans notre société. Ces poupées, amenez-les avec vous et déposez les par terre les unes à côtés des autres! Il s’agit de faire une action forte en permettant aux médias de donner des images choc”, a-t-il poursuivi.

“Merci de contribuer à cette cause et de sauver les femmes et les enfants de notre pays”, a conclu le président de l’AMLAC.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

La Biennale internationale de Rabat connait un succès considérable

La Biennale internationale de Rabat, qui se tient du 24 septembre au 18 décembre 2019 sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a jusqu'à présent accueilli plus de 51.000 visiteurs, indique un communiqué de la Fondation nationale des Musées.