Rabat: des parents d’élèves surpris par la décision de certaines écoles privées

Après le report de la rentrée scolaire au 1er octobre dernier, le ministère de l’Education nationale avait décidé d’allonger l’année scolaire jusqu’au mois de juillet prochain. De ce fait, il avait été décidé d’exonérer les parents d’élèves des frais du mois de juillet s’ils avaient réglé ceux de septembre.

Cependant, certains de ces parents ont été surpris de devoir régler les frais de scolarité du mois de juillet. Une décision prise par certaines écoles privées de Rabat.

Le groupe du Progrès et du socialisme à la Chambre des représentants a interpellé le ministre de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports à cet égard.

Qualifiant cette décision d' »injuste », le parti à demander Chakib Benmoussa de protéger les intérêts de ces familles, dénonçant au passage les frais d’inscription jugés « élevés » imposés aux parents et tuteurs d’élèves.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page