Rabat: cela sent fort la corruption électoraliste dans certains quartiers populaires

Des conseillers communaux de la capitale ont découvert que la distribution de pots de vin électoralistes a débuté très tôt dans certains quartiers, en particulier à Yacoub El Mansour et à Akkari.

Selon le quotidien « Al Massae », cette corruption qui ne dit pas son nom, déguisée en « donations » de bienfaisance, d’altruisme et de solidarité agissante, a pris la forme d’équipements d’occasion, tels que des téléviseurs et des portes en bois, offerts à plusieurs familles des quartiers précités de Rabat.

Lesdits équipements étaient, en principe, destinés à un siège relevant du ministère de la Jeunesse et des Sports, a précisé la même source, et détournés au profit de familles dans le dessein frauduleux de la préparation anticipée des prochaines échéances électorales de 2021, à la recherche des voix d’électeurs potentiels.

Par conséquent, rapporte le journal, plusieurs conseillers ont sollicité l’intervention urgente des autorités afin qu’elles mettent fin à ces pratiques corruptrices, sous couvert d’entraide ayant pour but d’inciter les citoyens à voter, lors du prochain scrutin, pour telle ou telle couleur partisane.

Et ce, en faisant croire que les équipements offerts sont hors d’usage, alors qu’ils ont été acquis par des deniers publics et leur valeur marchande est encore d’actualité.

A.L.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page