Qui est Aicha Amal, le profil qui fait peur aux Marocaines?

Alors que des extrémistes, dissimulés derrière un compte Facebook du nom de « Aicha Amal », prennent en photo des femmes en maillot sur les plages et les postent sur le réseau social afin de dénoncer « le vice et la débauche des femmes marocaines », les vacanciers s’inquiètent de plus en plus. 

Lire aussi: Bientôt des plages réservées aux femmes au Maroc? 

Dans une récente publication, « Aicha Amal » a déclaré que son compte était administré par 120 individus dont 40 personnes de différents « partis marocains » et 79 jeunes se trouvant sur différentes plages du royaume: « Notre slogan est: Non au vice dans un pays islamiste marocain. Nous remercions tous les frères et sœurs qui nous ont rejoints afin de distribuer des smartphones et de prendre en photo les Marocaines en bikini sur toutes les plages marocaines ». Une version difficile à croire…

Ce groupe d’individus, qui s’autoproclame « gardiens de la morale et justiciers des plages » s’en prend à toutes les femmes qui sont sur les plages du Maroc.

image

 

Récemment, « Aicha Amal » a publié une photo de deux jeunes femmes en écrivant: « Prise d’hier, c’est l’épouse du pauvre général. Le général qui sème la terreur parmi des milliers de soldats, et qui passe son temps à donner des ordres. Mais malheureusement, il ne contrôle pas sa femme. Elle passe son temps dans la plage en se croyant dans un film Hollywoodien. Redécouvrez le chemin élevé et revenez vers Dieu ! »

profil

A travers leurs commentaires, les internautes continuent à exprimer leur dégoût et leur inquiétude face à ces actes extrémistes, mais ces derniers ne semblent toujours pas vouloir respecter la vie privée des citoyennes. Encore mieux, ils publient les coupures de presse qui parlent d’eux !

Les internautes n’ont pas caché leur indignation. Morceaux choisis :
«Solidarité avec les femmes marocaines à qui une minorité veut imposer sa façon de penser.»

«Tu es en train de prendre en photo les femmes et de les publier et tu dis que tu le fais pour notre religion ? Qu’est-ce que tu es en train de faire ? C’est ça l’islam pour toi ? (…) Malades mentaux, obsédés sexuels !»

«Tu n’as pas le droit de les prendre ces femmes en photo, elles sont libres de faire ce qu’elles veulent. Tu es qui pour prendre ces décisions ? Même dans les années 80/90 les femmes portaient des maillots.»

Certains médias ont indiqué qu’une enquête des autorités est en cours concernant ce faux profil. Mais pour le moment, il continue à sévir, en toute impunité.

 

flouters


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page