Quand Zefzafi compare le Maroc à la France

Nasser Zefzafi a encore une fois fait parler de lui. Le leader du Hirak du Rif, condamné à 20 ans de prison, a adressé un message à l’opinion publique dans lequel il compare la façon avec laquelle les gouvernements français et marocain traitent les mouvements protestataires, faisant référence aux « gilets jaunes ».

« Avec tout ce qui se passe en France, nous n’avons pas entendu dire que des parties extérieures ou séparatistes sont impliquées dans ces manifestations », a indiqué celui qui est actuellement incarcéré à la prison de Oukacha, dans un message rapporté par son frère Lotfi Zefzafi.

Zefzafi a également fait savoir qu’il « aurait aimé être un gilet jaune porté par un manifestant plutôt que d’être citoyen dans un pays où les hommes sont violés avant les femmes ».

Pour rappel, des peines allant jusqu’à 20 ans de prison ferme ont été prononcées, mardi 26 juin par la Chambre criminelle de la Cour d’Appel de Casablanca à l’encontre des accusés dans les événements d’Al-Hoceïma.

M.F.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page