Protection des données: 55% des plaintes concernent les SMS et e-mails

L’évolution technologique et la multiplication des supports Hi-Tech ont entraîné une forte hausse du viol de la vie privée et des données personnelles des usagers.

En effet, malgré l’existence au Maroc de tout un arsenal juridique pour combattre ce genre d’activités illégales, cela s’avère malheureusement insuffisante pour garantir la sécurité de la vie privé des Marocains.

Selon le quotidien arabophone Al Massae, la commission nationale de la protection des données a présenté des chiffres préoccupants concernant le viol de la vie privée.

Elle a reçu plus de 600 plaintes en 2015, dont plus de 55% concernent les SMS et e-mails indésirables. Elle a mené près de 300 opérations de contrôle et a transféré 7 dossiers au parquet.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page