Le projet de  loi sur la langue amazighe enfin libéré !

Le célèbre chanteur algérien Idir a reconnu récemment que le Maroc a fait mieux pour l’amazighe que l’Algérie. Le projet de loi, qui sera adopté prochainement, mettra définitivement cette langue sur orbite.

Alors que la session du parlement touche presque à sa fin, le secrétariat général du gouvernement a enfin «libéré» le projet de loi organique de la langue amazighe.  Le chef du gouvernement et tous les ministres en ont reçu une copie et devront l’examiner incessamment, lors des prochains conseils du gouvernement.

Ce projet adopte le principe de la progressivité de la mise en oeuvre de la langue amazighe, en tant que langue officielle du royaume. Ainsi, le plan prévoit trois étapes majeures.

Une première étape étalée sur cinq ans sera consacrée à l’introduction progressive de la langue à tous les niveaux de l’enseignement fondamental, de même que dans les cours de lutte contre l’analphabétisme. Pendant cette période, les discours, les messages royaux et les déclarations officielles seront diffusés sur les antennes de stations amazighes.

Une deuxième période de 10 ans sera consacrée à la généralisation de l’amazighe dans les collèges et les lycées et verra également la mise en place de certaines filières de spécialisation au niveau de l’enseignement supérieur. En outre, un journal officiel sera créé par le parlement où les textes seront publiés en langues amazighe et arabe et tous les documents officiels porteront les données en langue amazighe (carte d’identité, permis de conduire, passeport etc.).

La troisième période, s’étalant sur 15 ans, connaîtra la généralisation de l’utilisation de la langue amazighe dans tous les établissements et services publics, où tous les documents  seront écrits dans les deux langues officielles.

T. J.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page