Les professeurs stagiaires entament une grève de la faim

Le dossier des professeurs stagiaires censés être déjà dans leurs classes, connaît un rebondissement spectaculaire. Leur coordination a appelé à une grève de la faim de trois jours et à un sit-in devant le ministère de l’éducation nationale.

La cause de cette grogne est l’échec de 150 de leurs camarades lors des examens de sortie. Un échec considéré comme ayant un rapport avec les penchants politiques des intéressés, notamment pour l’association Al Adl Wal Ihsane (Justice et bienfaisance).

Du coup, les professeurs stagiaires crient au déni de justice et à la violation de l’accord du 21 avril 2016, signé par toutes les parties sous la supervision du wali de Rabat, qui prévoyait le recrutement de toute la promotion.

Mais le ministère de l’éducation nationale a choisi de brandir les menaces de licenciement de tous les professeurs qui ne rejoindraient pas leurs classes dans un délai de 7 jours.

C’est dire que les positions irréductibles des deux protagonistes ne feront qu’envenimer la situation, au grand désespoir des élèves.

M.D

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page