Produits alimentaires: Lekjaa explique les causes de la hausse des prix

De nombreuses critiques ont visé le gouvernement Akhannouch à propos de la revue en hausse des prix de certaines denrées alimentaires. Le ministre délégué auprès du ministère de l’Economie et des Finances, chargé du Budget, a rétorqué que ce n’est pas logique de faire assumer la responsabilité de cette augmentation des prix à un Exécutif qui n’est aux affaires que depuis seulement moins d’un mois.

Fouzi Lekjaa, lors des débats sur le PLF 2022, ce vendredi matin, devant la commission des finances, à la Chambre des représentants, a précisé que cette revue à la hausse des prix, au Maroc, a été constatée depuis le mois d’avril dernier et non pas uniquement durant ce mois d’octobre courant. Et la responsabilité de cette augmentation incombe au gouvernement précédent, c’est-à dire celui conduit par Saâeddiine El Othmani, a-t-il souligné.

De même que les prix avaient connu une baisse en 2020, aussi bien au Maroc que dans les autres pays de par le monde, a ajouté Lekjaa, en précisant que l’indicateur des prix a augmenté de 8% à cause de l’augmentation des frais de transport qui, à leur tour, ont augmenté de 7,1%. Alors que les denrées alimentaires ont connu une légère augmentation de 0,7%. « Ce sont bien là des chiffres et c’est cela la réalité des choses! », a poursuivi le ministre délégué auprès du ministère de l’Economie et des Finances, chargé du Budget.

Celui-ci a conclu son intervention, sous l’Hémicycle, en mettant l’accent sur les causes de la revue en hausse des prix qui dépendent de la conjoncture mondiale.

L.A..


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page