Procès Rafik Boubker: ce qu’a décidé le juge ce mardi

Ce mardi 14 juillet, le tribunal de première instance de Ain Sebaâ, à Casablanca, a ordonné le report du procès de l’acteur Rafik Boubker. Ainsi, la prochaine audience a été fixée au mois de septembre prochain.

Plus exactement, selon une source de Le Sire Info, Rafik Boubker sera de nouveau à la barre le mardi 22 septembre 2020. Les chefs d’accusation qui pèsent sur lui sont ses propos jugés blasphématoires concernant la religion musulmane et ses insultes à l’encontre des imams des mosquées. Une vidéo, ayant été largement diffusée et commentée sur les réseaux sociaux, témoigne des faits reprochés à l’acteur.

Lesdits faits se sont produits lors une soirée bien arrosée entre amis et copains et « les propos qui y sont proférés par Rafik Boubker méritent d’être sévèrement sanctionnés par la justice », pensent certains internautes. Alors que d’autres citoyens souhaiteraient que le justice soit clémente, vu que l’acteur a présenté ses excuses et a expliqué qu’il n’était pas dans « son état normal ».

Pour rappel, l’acteur a été placé en garde à vue pendant toute une nuit. Il a été relaxé sous une caution de 5000 DH et le parquet général compétent a ordonné sa poursuite en état de liberté provisoire.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

L’acteur Rafik Boubker de nouveau à la barre

L'acteur a bénéficié de la liberté provisoire après son interpellation. Et ce, suite à l'enregistrement vidéo où il tenait des propos jugés "blasphématoires" pour la religion musulmane.