Procès Bouachrine: des déclarantes ramenées de force au tribunal

Le procès de Taoufik Bouachrine se poursuit à la Cour d’appel de Casablanca. Celle-ci a décidé de recourir à la force publique pour convoquer les déclarantes dans l’affaire du directeur de publication d’Akhbar Al Yaoum qui refusent de se présenter devant le tribunal. Ainsi, deux d’entre elles ont été arrêtées ce lundi après-midi par les éléments de la police pour être ramenées de force à l’audience de ce 4 juin.

Selon des sources concordantes, il s’agit de la rédactrice en chef d’Alyaoum 24 (groupe Akhbar Al Yaoum), Hanane Bakour et de Afaf Bernani, également employée du groupe.

D’après Alyaoum 24, Hanane Bakour a perdu connaissance après que la police a fait irruption dans l’appartement où elle se trouvait pour procéder à son arrestation. Et de préciser qu’elle a été transportée d’urgence à l’hôpital Ibn Sina de Rabat.

Pour rappel, Taoufik Bouachrine est poursuivi pour plusieurs graves chefs d’accusation, dont: traite d’êtres humains, abus de faiblesse, viol ou encore harcèlement sexuel. Les actes qui lui sont reprochés auraient été commis à l’encontre de plusieurs plaignantes.

Lire aussi: Affaire Bouachrine: la vérité sur l’arrestation de deux déclarantes

H.R.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page