Le procès des 13 gendarmes s’est achevé sur des peines lourdes

Le procès du contingent des gendarmes poursuivis pour corruption, abus de pouvoir et de contrebande, s’est achevé à la cour d’appel de Casablanca. Le juge chargé de ce dossier, a condamné un colonel, commandant régional de la zone de Guelmim et son assistant à 4 ans et 40 mille dhs d’amende de prison ferme, après avoir été accusés d’avoir perçu des sommes importantes en guise de corruption.

Le commandant, chef de la brigade motorisée de la région de Guelmim Oued Noun et le chef de l’unité de Tan Tan, ont écopé de 3 ans de prison ferme et 30 mille dirhams d’amende. Alors que deux capitaines ont été condamnés à 2 ans de prison ferme et 20 mille dirhams d’amende. Trois autres gendarmes ont écopé de 18 mois de prison et quatre autres ont été condamnés à 1 an de prison ferme.

Toutes ces condamnations ont fait suite à l’implication de ces gendarmes dans un trafic de produits de contrebande, notamment en facilitant le passage de camions d’un grand trafiquant, contenant des tonnes de produits, en provenance de la Mauritanie. Or, c’est une simple vérification opérée à l’entrée de Berrechid, qui a permis de découvrir le pot aux roses. L’unité motorisée de service, a rejeté toutes les offres alléchantes qui lui ont été faites par le propriétaire des véhicules. L’affaire a été ensuite transmise à la justice.

H.L


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page