Prix du poisson au Maroc: voilà pourquoi ça flambe

Depuis le début du mois de ramadan, le prix du poisson a grimpé en flèche pour des raisons méconnues, poussant les consommateurs à proférer des menaces de boycott.

Dans une déclaration à Le Site info, le président de la confédération nationale de la pêche maritime Abdelkrim Foutat a assuré que le prix du poisson n’a pas changé depuis plusieurs mois dans les ports. « Les prix ont bondi à cause des commerçants qui cherchent une marge de gain de plus de 100% », a-t-il tranché.

Il a expliqué que la loi impose aux pêcheurs de vendre leurs marchandises dans les ports seulement et souligné que le prix du poisson n’a pas changé pendant les mois d’avril et mai. « Le prix des sardines par exemple est toujours fixe contrairement à celui d’autres genres de poissons qui connait certains changements raisonnables. Ce mois de mai, je peux vous assurer que les prix n’ont pas bougé », a ajouté le président.

Foutat a souligné que 20kg de soles ont été vendus le 21 mai à 800 dirhams, soit 40 dirhams le kilo. Au marché, il a été écoulé, selon lui, à 120 dirhams le kilo !

Il a d’ailleurs appelé le ministère de l’intérieur à veiller sur le respect des prix des poissons après leur sortie des ports. « Le ministère de la pêche maritime est habilité à intervenir pendant que la marchandise est encore dans les ports. Une fois sortie, c’est au ministère de l’intérieur de mobiliser ses services afin de soulever les irrégularités en matière de prix et protéger les consommateurs », a-t-il affirmé.

Latifa Mekhach et Noura Mounib


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page